Open world

Immortals : Fenyx Rising

25 décembre 2020 - NEW GAME

Après avoir lu de nombreux retours positifs sur Twitter de la part de joueurs, j’ai décidé de partir aussi à l’assaut de l’île d’Or imaginée par Dédale, père d’Icare. La comparaison avec Zelda Breath of the Wild s’estompe finalement assez vite grâce à l’identité forte du jeu basée sur la qualité de son environnement et la mythologie qui le sert. La direction artistique est colorée, soignée et agréable à l’oeil.

Spider-Man : Miles Morales

22 novembre 2020 - NEW GAME

Le jeu originel Spider-Man sur PS4 fait partie des meilleures expériences vidéoludiques de cette génération. Tout le cocktail fonctionnait à 100% : un gameplay musclé et intense, une histoire solide et accrocheuse et une technique incroyable et infaillible. J’ai hésité à prendre le standalone Miles Morales, ayant déjà craqué sur 2 autres jeux PS5 et ne voyant pas forcément l’intérêt de cette a priori courte suite, en forme de gros DLC.

Watch Dogs : Legion

4 décembre 2020 - NEW GAME

Ah Londres... Je n’y suis allé qu’une seule fois et bien tardivement (il y a 2 ans en réalité), mais quel souvenir. Une ville à voir, à sentir, à ressentir. Et direct quand on prend en main son agent DedSec dans les rues londoniennes de Watch Dogs Legion, franchement on y est. Même si tout n’est pas modélisé bien entendu, certains endroits iconiques se reconnaissent vraiment. Immersion réussie. Passée une courte introduction Bondienne, on est très vite propulsé dans les missions, sans doute trop vite, à mon goût.

Ghost Recon Breakpoint

07 juin 2020 - TEST

L'épisode précédent intitulé Wildlands se déroulait en Bolivie et mettait en jeu Nomad, chef d'une escouade de 4 Ghosts déterminée à démanteler un cartel de narco-trafiquants appelé la Santa Blanca (La Santa... La Santa... La Saaaaaanta Blanca). L'opération Kingslayer était lancée. Je n'étais pas du tout familier avec cette licence Ghost Recon et j'étais tombé par hasard en Bolivie pour n'en ressortir qu'avec 100% de l'organigramme du cartel supprimé. Et franchement c'était bon.

Assassin's Creed : Odyssey

Avec l'annonce du prochain épisode chez les Normands, difficile de ne pas replonger dans l'épisode Odyssey, que j'avais laissé de côté après 40h de jeu. La jolie Cassandra m'avait séduit mais l'avalanche d'activités avait fini par me lasser, à moins qu'un autre jeu soit venu perturber mes aventures en Grèce, j'avoue je ne sais plus très bien. En tout cas, je l'ai relancé quelques minutes aujourd'hui et le charme opère illico, surtout qu'à présent, je peux jouer en HDR, ce qui n'était pas le cas lors de ma dernière session en janvier 19.

Assassin's Creed : Valhalla

19 novembre 2020 - NEW GAME

Et c’est reparti pour un nouvel épisode d’Assassin’s Creed, une série qui souffle le chaud et le froid depuis de nombreuses années et sur 3 générations de consoles, rien que çà. Assassin’s Creed était mon premier jeu PS3, tiens d’ailleurs... Bon là, évidemment çà souffle le froid mais au sens propre puisque nous voilà plongé en Norvège, pays qui m’est cher pour y avoir travaillé un temps.

Ghost of Tsushima

22 juillet 2020 - NEW GAME

Exclu PS4, après The Last of Us Part 2, Sony frappe une nouvelle fois avec Ghost of Tsushima, un Assassin’s Creed-like ancré dans le Japon féodal, au XIIIè siècle, mené par un héros tout de suite charismatique, Jin Sakai, samouraï remettant peu à peu en cause la voie du bushido, pour se tourner vers d’autres techniques moins honorables mais tout aussi létales. En pleine rebellion contre l’invasion mongole, notre héros parviendra-t-il à sauver son oncle emprisonné par le Khan?

No Man's Sky

Après 10 jours de voyage interstellaire (album photo ci-dessus), je me suis rapproché du centre de l'univers! Plus que 175 000 années-lumière... En partant de 178 000 années-lumière, j'ai quand même parcouru 3000 années-lumière, pardon, ce n'est pas rien. Pas moins de 18 systèmes stellaires et une bonne trentaine de planètes visitées (30h de jeu). Environ 6 à 8 espèces animales détectées à chaque fois, on arrive déjà à environ 200 espèces de faune cosmique. Sans compter les espèces végétales, sur terre et sous l'eau...

No Man's Sky

Quand j'étais petit garçon, je feuilletais les livres d'astronomie, émerveillé par les géantes gazeuses et les nébuleuses... Puis on m'a détecté une vilaine myopie qui a mis fin à mes rêves d'astronaute. Heureusement, No Man's Sky m'offre une petite revanche sur mes yeux récalcitrants. Grâce à lui, je peux explorer l'univers! Bon, ce n'est pas le nôtre, ok. Mais quel plaisir de parcourir ces systèmes et d'arpenter ces planètes, parfois glacées, radioactives, toxiques ou brûlantes!