Aventure

Test : The Last of Us Part II

Pour que tout soit clair, je n'ai rien lu sur The Last of Us Part II avant d'écrire ces quelques lignes, d'une part pour me préserver la surprise à chaque session du jeu et, d'autre part, pour ne pas influencer mon ressenti et mon jugement sur la création (je n'ai rien inventé mais c'est une attitude que je vous conseille vivement...).

The Last of Us Part II

Et c’est parti pour la suite de ce survival-horror à la mise en scène cinématographique, au récit poignant, aux moments inoubliables et aux personnages devenus cultes. Difficile d’en parler sans spoiler le 1 donc je tâcherai de rester le plus neutre possible sur l’histoire et ses rebondissements. Saura-t-il succéder au premier? C’est bien parti pour le moment...

New game : The Last of Us Part II

Ellie n’est plus la même.

Sa voix s’est assombrie, son visage s’est durci, elle ne siffle plus dans les rues de Boston ou Pittsburgh. L’enfance avait pris fin durant le premier épisode et son adolescence lui avait été dérobée. Elle est entrée brutalement dans le monde adulte, dans un monde défiguré par un champignon. Un vulgaire champignon qui crache ses spores à la face de l’humanité pour lui signifier sa fragilité. Mais Ellie est forte. Elle a vécu trop de choses pour laisser un pathétique champignon brûler ses ailes.

The Last of Us (Remastered)

Incroyable à quel point la qualité de ce jeu de 2014 est intacte. Incroyable à quel point l’histoire nous prend aux tripes dès les premières minutes tant la mise en scène est maîtrisée. Incroyable à quel point le gameplay intuitif et soigné se reprend sans aucune difficulté comme si on avait quitté le jeu il y a quelques jours.

Assassin's Creed : Odyssey

Avec l'annonce du prochain épisode chez les Normands, difficile de ne pas replonger dans l'épisode Odyssey, que j'avais laissé de côté après 40h de jeu. La jolie Cassandra m'avait séduit mais l'avalanche d'activités avait fini par me lasser, à moins qu'un autre jeu soit venu perturber mes aventures en Grèce, j'avoue je ne sais plus très bien. En tout cas, je l'ai relancé quelques minutes aujourd'hui et le charme opère illico, surtout qu'à présent, je peux jouer en HDR, ce qui n'était pas le cas lors de ma dernière session en janvier 19.

Wishlist : Ghost of Tsushima

Exclu PS4 dispo le 26 juin 2020, çà s’annonce magnifique, difficile encore de savoir si on se rapproche d’un Sekiro et de sa difficulté écoeurante ou d’un Assassin’s Creed-like avec open world, infiltration, customisation, etc. En tout cas, les images sont somptueuses et très alléchantes, pourvu qu’elles soient fidèles au résultat final #noDowngrade.

27 avril 2020 : Report du jeu au 17 juillet 2020, en tant qu'exclusivité PS4, ils préfèrent ne pas parasiter l'autre exclu PS4 du 19 juin, The Last of Us Part 2, rien que çà.

Test : Uncharted 4

Difficile de trouver l'adjectif qui pourrait caractériser tout ce qu'Uncharted 4 déclenche pour un joueur. Naughty Dog a effectué un travail de dingue, tout simplement. Imaginez-vous être aux commandes d'un film qui pourrait s'appeler "Indiana Jones et le trésor des pirates", titre pourri certes mais qui vous donne une bonne idée de l'ambiance : trésor, aventure, pièges, archéologie, sabres, squelettes... Et c'est vous le héros de ce blockbuster.

New game : Uncharted 4

Une seule session de jeu de 2h et déjà j'ai vécu : une course-poursuite en mer, sous un orage en pleine nuit, une évasion par les toits avec grappinou, une baston en prison, façon Banshee (pour les amateurs), une escalade de vieille ruine panaméenne, une petite énigme (encourageante) à base de vieux document poussiéreux et de signes du zodiaque, une seconde baston à base de salade de phalanges, une évasion (décidément) par les toits (décidément) sous un feu nourri de balles (ah du nouveau), plusieurs cinématiques qui n'en sont plus puisque tout le jeu est une cinématique, un début de plongé