Persona 5 Royal

Temps de jeu
105h

12 octobre 2020 - EN COURS

85h de jeu plus tard et toujours au coeur de Tokyo dans cette histoire rocambolesque, barrée, iconoclaste, magique mais tout de même longue. J'arrive au stade du jeu où je commence largement à ressentir le poids de la looongue histoire du jeu, dont certains passages me paraissent clairement dispensables (le voyage scolaire à Hawaï???). Mais je suppose que c'est le passage obligé de tous les jeux du club des 100h (les Dragon Quest, les Final Fantasy d'origine, les Ni No Kuni, etc.). Une fois passé le stade de la faible lassitude (grâce notamment au système de combat ultra-riche et au bestiaire incomparable), je devrais atteindre les derniers chapitres du jeu, enfin le dénouement, les explications, les éclaircissements et donc la gratifiante sensation d'avoir terminé un jeu-marathon.

16 août 2020 - NEW GAME

Après une vingtaine d’heures de jeu sur la première version de Persona 5, j’étais passé sur autre chose à l’époque et j’avais toujours eu le sentiment de passer à côté d’un grand jeu. Mais il faut bien admettre que le jeu en japonais sous-titré anglais était complexe à suivre, étant donné le nombre important de discussions et de textes à lire durant le scénario ultra-écrit et au sein de l’interface riche et touffue. Donc quand la version royale propose une traduction complète en français, le désir de plonger dans ce jeu hors normes remonte. Et pour le moment, c’est un régal car bien entendu, la version royale va bien au-delà de la traduction : graphismes encore plus soignés, raccourcis pour plus de plaisir de jeu, nouveaux personnages, nouveaux équipements, etc. Persona 5 Royal est unanimement acclamé, tant par la presse que par les joueurs. A mon tour de voir si je m’agenouille devant le roi des JRPGs.

22 mai 2020 - WISHLIST

Il y a quelques années, j'ai entamé Persona 5 sur PS4, après de bonnes expériences sur PSP et PS Vita pour les 3 et 4. Le 5 bénéficie d'une aura de chef-d'oeuvre quasi unanime, aussi bien pour la presse que pour les joueurs. Seulement, combien l'ont réellement fini pour juger pleinement de l'oeuvre? En effet, ce JRPG à dimension sociale et aux combats au tour par tour ne manque pas d'atouts, principalement sa direction artistique, mais il est aussi hyper verbeux et enchaîne de longues séquences au sein d'un lycée de Tokyo, avec une multitudes d'activités annexes destinées à gérer vos relations avec les personnages de l'histoire. J'avais donc joué une bonne vingtaine d'heures avant d'être sans doute détourné par un autre jeu, comme c'est souvent le cas (j'imagine que cela n'a rien d'original, je ne suis en rien extraordinaire...). Mais là, je dois bien admettre que le désir remonte furieusement avec cette nouvelle mouture, lissée, amendée et traduite! (la première version n'était sous-titrée qu'en anglais, menus inclus). Tout çà pour dire que Persona 5 Royal trône forcément dans ma wishlist (j'ai même repris une petite heure de la version originale pour retrouver l'émerveillement des premières minutes de jeu). Attention, il fait partie à l'aise du club des 100 (Dragon Quest, Final Fantasy, Xenoblade, Witcher, Dragon Age, etc.), tant le jeu est riche, généreux et long.