Final Fantasy VII Remake

Le titre du site doit vous donner un indice sur la série de jeux vidéo qui a marqué mon esprit. Et pourtant je n'ai toujours pas acquis le remake de l'épisode VII de Final Fantasy.

Détenteur du précieux jeu en 1997, dès l'annonce du remake, j'étais conquis et impatient, comme beaucoup, rien d'original. Et au fur et à mesure des annonces et des révélations, mon intérêt a clairement diminué.

Wishlist : Final Fantasy VII Remake

Difficile d’y échapper ces dernières semaines, gros buzz, beaucoup de très bonnes critiques malgré les quelques défauts, un must apparemment donc je vais ignorer mes hésitations et dès que Dragon Quest XI est achevé (encore une belle session ce matin à Manda Laï!), je me jette sur Tifa... euh sur le jeu. Tatatata-ta-ta-ta-tataaaaaaaaa.

Wishlist : Nioh 2

Disponible depuis le 13 mars 2020, un jeu qui me fait de l'oeil, après un premier épisode réussi. Longue histoire ce premier Nioh, je l'ai acheté, j'ai attendu la livraison d'un guide de chez Future Press qui finalement a été reporté, reporté, reporté puis définitivement annulé. Du coup, j'ai retardé le lancement du jeu et je me suis lancé 3 mois après le day one, avec le sentiment que j'allais passé à côté des bonnes choses dissimulées partout et que j'allais mal équipé mon héros. Du coup, je ne l'ai jamais terminé. Du coup, j'ai une revanche à prendre avec cette licence.

No Man's Sky

Après 10 jours de voyage interstellaire (album photo ci-dessus), je me suis rapproché du centre de l'univers! Plus que 175 000 années-lumière... En partant de 178 000 années-lumière, j'ai quand même parcouru 3000 années-lumière, pardon, ce n'est pas rien. Pas moins de 18 systèmes stellaires et une bonne trentaine de planètes visitées (30h de jeu). Environ 6 à 8 espèces animales détectées à chaque fois, on arrive déjà à environ 200 espèces de faune cosmique. Sans compter les espèces végétales, sur terre et sous l'eau...

No Man's Sky

Quand j'étais petit garçon, je feuilletais les livres d'astronomie, émerveillé par les géantes gazeuses et les nébuleuses... Puis on m'a détecté une vilaine myopie qui a mis fin à mes rêves d'astronaute. Heureusement, No Man's Sky m'offre une petite revanche sur mes yeux récalcitrants. Grâce à lui, je peux explorer l'univers! Bon, ce n'est pas le nôtre, ok. Mais quel plaisir de parcourir ces systèmes et d'arpenter ces planètes, parfois glacées, radioactives, toxiques ou brûlantes!

Test : Metro Redux

De temps en temps, entre 2 RPG, un FPS çà fait plaisir. Et là, je dois bien admettre que je me suis régalé à marcher tel un robot dans les couloirs du métro moscovite (dédicace à Bernie). Metro Redux est une compilation de 2 jeux très bien remasterisés, Metro 2033 et Metro Last Light, et propose une aventure de science-fiction à la première personne, plutôt guidée mais vraiment captivante. Un mélange d'intrigues politiques et militaires, de populations mutantes et mystérieuses, de monstres souterrains et aquatiques.

Test : Sherlock Holmes : Crimes and Punishments

Ah, Sherlock Holmes... Te voici de plus en plus populaire depuis qu'un certain Benedict Cumberbatch a endossé ton rôle dans une série parfaite. Il était donc logique qu'un jour ou l'autre tu finisses dans ma console. C'est typiquement le genre de jeu que j'ai eu en main plusieurs fois en magasin, hésitant à craquer, ne sachant pas trop où je mettais les pieds. Et, ô joie, Sherlock Holmes : Crimes and Punishments s'est retrouvé gratuit pour les abonnés Xbox Live Gold. Du coup, je me suis lancé.

Resident Evil 7

En janvier 2017, le septième épisode de Resident Evil sortira. Depuis le 4ème épisode, la fameuse licence d'horreur pédalait dans un style action pétaradante, à coups de canon et mitraillette. Rien de bien effrayant et des scénarios alambiqués et peu accrocheurs. J'ai donc testé cette démo jouable, disponible dès maintenant, avec un préjugé plutôt moyen, n'ayant rien lu de particulier pour éviter tout spoiler. Et là, ô joie, Resident Evil a su se réinventer!

Test : Uncharted 4

Difficile de trouver l'adjectif qui pourrait caractériser tout ce qu'Uncharted 4 déclenche pour un joueur. Naughty Dog a effectué un travail de dingue, tout simplement. Imaginez-vous être aux commandes d'un film qui pourrait s'appeler "Indiana Jones et le trésor des pirates", titre pourri certes mais qui vous donne une bonne idée de l'ambiance : trésor, aventure, pièges, archéologie, sabres, squelettes... Et c'est vous le héros de ce blockbuster.

Test : Dark Souls 3

Je ne vais pas répéter tout ce qui a pu être écrit sur Dark Souls 3, c'est beau, c'est dur, c'est réussi, c'est comme avant, c'est super, s'est génial. Je vais donc plutôt m'attarder sur ce qui m'a déplu, histoire de pointer quelques détails qui m'ont un tout petit peu gâché le plaisir. La première est la déception des combats contre certains boss - et j'espère ne pas spoiler mais ce sont des êtres qui peuplent l'histoire de Dark Souls depuis le premier jeu - à savoir, les dragons.