Ghost Recon : Breakpoint

L’Assassin’s Creed des forces spéciales

Jeu en cours, savouré sur PS4 Pro, en solo et en multi avec l'ami Phaeodac, un jeu ultra-bashé à sa sortie l'automne dernier et qui finalement semble être équilibré aujourd'hui, moins de bugs et un réel plaisir après l'épisode Wildlands, qui m'avait totalement séduit. Une sorte de RPG d'espionnage tactique militaire ; attention, pseudo-RPG, simplement car on pixe, on crafte, on personnalise le joueur et on loote, voilà. Y'a même des coffres! (Captures maison)

8 mai 2020 : 73h de jeu, niveau 28, équipement 102, 53% de l'histoire terminée, je n'aurais pas cru la chose possible et pourtant... Et j'ai enfin compris pourquoi Wildlands et donc maintenant Breakpoint me plaisent. Ce sont des cousins très proches d'Assassin's Creed. Open world, infiltration, marquage des ennemis, loot, crafting, composante RPG, quêtes à foison, carte immense... De loin, on voit un jeu de tir, ambiance militaire, et quand on creuse on a un jeu où la précipitation équivaut à la mort du soldat, tout se passe dans l'espionnage, la furtivité, le calme... Manque juste une lame secrète et un environnement historique. Mais finalement la recette fonctionne très bien aussi avec un style à la Metal Gear Solid, high-tech et militaire (on évoque même des SMP, souvenir du MGS 4...).

Temps de jeu
107h