Ni No Kuni : La Vengeance de la Sorcière Céleste

Mon top des familiers.

55h de jeu! Et j'en suis à peu près à la moitié, d'après la Stèle du Savoir, tout droit sortie de Rapanui (île de Pâques! c'est de saison), qui plombe mon sac à dos. A ce stade de Ni No Kuni, aucune lassitude tant le leveling des familiers occupe agréablement le jeu au fil d'un scénario qui s'étoffe à chaque nouvelle cinématique. Si l'alchimie paraît non optimisée au départ, elle se bonifie avec le temps comme un bon vin, dès lors que les recettes engraissent votre carnet de cuisine magique. D'ailleurs, n'hésitez pas à parler aux habitants des quatre coins du monde, votre génie de l'alchimie vous remerciera. L'expérience aidant, je peux vous conseiller quelques familiers qui, d'après moi, valent le détour. Le fabuleux Chauve-qui-peut (Batman en slip!) qui évolue en Sauve-souris puis en Nocturnas, irrésistible super-héros affublé de lunettes de soleil et moulé dans son costume rouge et bleu! Un véritable frappeur (DPS) avec un lot de sorts négatifs (débuffs) appréciable. Pour l'épauler, ne passez pas à côté d'un Monolithe, petit automate qui finit en Paléolithe avec une défense surélevée, véritable muraille de Chine (un bon gros tank en somme). Pour trouver un bon bobologue (healer), pourquoi pas tabler sur une Graine de Lutin ou un Boléthargique. Fragiles certes mais très efficaces, une fois le niveau augmenté. Enfin, si vous cherchez un mage digne de ce nom, 2 peluches sortent du lot : le Granplume, familier par défaut de Myrta la harpiste du désert, devient au fil des combats, indispensable, avec son attaque magique de haut rang, et pourquoi pas un petit Turbandit, minuscule habitant du désert qui finit par dégainer des sorts dévastateurs. Dans tous les cas, je ne saurais trop vous conseiller de varier les familiers pour apprécier leurs évolutions et leur grande diversité. Enfin, si vous souhaitez profiter pleinement de l'exploration de ce monde féérique, désactivez l'option Étoile qui vous indique où aller pour continuer votre aventure, vous ne le regretterez pas. Je n'ai pas ressenti ce plaisir de jeu dans un RPG depuis Xenoblade Chronicles et je m'en réjouis à chaque nouvelle session. Bon jeu!