New Game : Judgment

En quête d'enquêtes à Tokyo (à répéter 5 fois très vite) 

Temps de jeu
3h

J'adore ces rares moments où je craque sur un titre sans rien en attendre et où je me fais happer direct. Judgment en fait partie. Il est disponible en ce moment sur le PlayStation Store (jusqu'au 20 août 2020) pour seulement 11,99€, soit quasiment un paquet de clopes, une des denrées que vous pourrez acheter dans le jeu et avec laquelle vous aurez un bon point si vous en grillez une en zone fumeurs d'un café... Dans la peau d'un ancien avocat qui s'est reconverti en détective privé, vous allez vous perdre dans les rues du quartier de Kamurocho, à la recherche d'indices pour faire progresser vos enquêtes, principales ou secondaires, le tout dans un univers yakuza et purement japonais. Rien d'étonnant, c'est un spin-off de la longue série de jeux Yakuza. Je vais être honnête, j'avais tenté le 6 et je n'avais pas réussi à entrer dedans, tant le scénario était dense, riche de personnages et de liens avec les précédents épisodes (j'avais griffonné tout le déroulement sur une feuille mais c'était tellement énorme, je me suis perdu). Le jeu avait fini par me lasser mais je sentais qu'il y avait un potentiel que je n'avais pas su exploiter. Et là, Judgment est arrivé. Peut-être plus prenant car plus vite dans le vif du sujet quand son grand frère Yakuza prend de longues minutes pour faire parler ses personnages, tels les héros d'un vieux film japonais, peu avare en respirations et regards appuyés. Peut-être plus prenant car basé sur une enquête de détective (plusieurs si j'en crois les menus), un peu plus "occidental", du coup, mais plus accessible, sans doute. Peut-être plus prenant par la qualité des personnages subtilement pitchés par la voix-off du héros et vite attachants, Yagami en tête, capable d'associer blouson noir et cervelle, kung-fu et observation. Mais surtout tellement fun avec la foule de plats et boissons à tester, d'aptitudes à débloquer, de mini-jeux à essayer (les salles d'arcade sont un régal et je n'ai pas tout vu...) et de claques à distribuer aux loubards, à grands coups de batte, de cône, de vélo, de pancarte, de tout ce qui est contondant (oui, même le fenouil...). Bref, j'ai lancé le jeu rapidement, comme çà, pour voir si j'adhérais et j'ai enchaîné 3h de plaisir. Personnages, lieux, activités, menus, histoire, tout est bon pour le moment, comme une petite soupe miso bien dosée.

PS : VOST Fr disponible, pour savourer les dialogues dans la langue de ta mère.