Grid

En cette période de course à la simulation ultime et aux menus sans fond, Grid s'en tape. Et tant mieux.

Temps de jeu
24h

13 août 2020 - NEW GAME : Le jeu Grid est sorti il y a bientôt 1 an et du peu que j’en ai vu, il semblait moyennement accueilli par la presse et les joueurs. Pourtant, la série a des ancêtres sur lesquels se reposer (l'excellent TOCA Race Driver 2 notamment). J’avais donc passé mon chemin à l’époque de sa sortie en octobre 2019.

Dans le lot des promos de l’été, je farfouinais comme à mon habitude et là hop le Grid se brade (environ 15€). Petit grattement de menton, moue dubitative, sourcil relevé. Ah tiens une démo, allons-y. Quelques tours sur 3 circuits différents et 3 catégories de voiture différentes. Petit grattement de menton, moue intéressée, dodelinage de la tête. Allez hop dans la besace. Et bim bien vu.

Grid est immédiatement fun. Son pragmatisme et sa simplicité environnementale peut rebuter mais dès qu’on a les fesses dans le baquet et qu’on cravache contre une IA un poil bagarreuse, on s’amuse. Pour moi, à partir de ce moment là, c’est gagné.

Grid propose une carrière simple avec des catégories, des championnats qui s’enchaînent (environ 90), une difficulté modulable (on peut décider de multiplier le nombre de tours des courses de carrière et c’est bien la première fois que je vois çà, très bonne idée : si la course du championnat en cours faisait 3 tours, choisissez x2 et hop 6 tours, x3 9 tours, etc, jusque x5) et une IA qui évolue selon votre comportement. Faites le c.. à un adversaire plusieurs fois et attendez vous à des zigzags et des embardées en représailles (top). Pendant ce temps, les autres concurrents bataillent sévère et s’envoient en l’air, les accidents sont vraiment spectaculaires. Tout çà dans une ambiance sonore vraiment travaillée, les sons diffèrent franchement selon la caméra choisie, çà vrombit, çà rauque, çà pétarade, çà crisse... Niveau variété des véhicules, point faible face à l'ogre Forza, par exemple, on retrouve un lot de voitures assez petit et convenu, rien d’original, mais totalement suffisant pour profiter des courses arcade.

Enfin, cerise sur le pompom, un mode Jeu libre où on peut enfin, appuyer sur un bouton Aléatoire : le jeu mélange tout ce qu’il peut proposer (discipline, catégorie, type de véhicule, taille de grille, nombre de manches) et hop il vous propose une épreuve à la volée, avec même un nom parmi sa petite liste (Masters Run, Tournament Stars, Fuelled up...). Donc le jour où vous souhaitez jouer, vous lancez Jeu libre, vous faites Aléatoire puis Continuer et hop vous avez une épreuve inédite. Je rêve de cette option depuis des années sur les jeux à gros contenu type Forza. Grid l’a fait.