Diablo 3

95

21 février 2021 - REPRISE

Quand je vois que le test d'origine date de 2013 et que j'ai encore repris Diablo 3, huit ans après, je me rends compte à quel point ce jeu est un phénomène incroyable. Alors que Diablo 4 et Diablo 2 Resurrected sont annoncés, je me suis replongé dans cet hack'n'slash addictif et riche avec un plaisir non feint, surtout après la déception de Warhammer : Chaosbane. Malgré les heures passées dessus et les multiples éléments débloqués, j'ai repris une sauvegarde fraîche, vierge, pour repartir de zéro et bien me remémorer les rouages du jeu. En plus, j'ai trouvé la version Eternal Collection (version PS4, jouée sur PS5, temps de chargement quasi inexistants) qui va me permettre de monter un Nécromancien, seul personnage que je n'ai pas monté 70. Et autant dire que le Nécromancien n'est pas là pour beurrer les sandwichs. Associer Ossopraxie, Malédiction de chétivité et Armée de morts, saupoudrer d'Explosion macabre et vous obtenez un héros incroyablement puissant, avec un dps très rapidement boosté. Mon build n'est pas encore optimisé mais je sens que je vais bien me plaire en Aventure, une fois les 5 actes terminés et surtout au niveau de difficulté Tourment, puisque le niveau Expert, obligatoire sur une nouvelle sauvegarde, est vraiment un challenge accessible. Le Nécromancien se promène. Et Mokuren est revenue aussi, du coup, avec son personnage fétiche, Boku la Barbare. La finesse en finesse, loué soit Bul-Kathos. Le duo infernal est de retour et les démons primordiaux ont les boules.

7 septembre 2013 - TEST

Qu'est-ce qui s'trame à Tristram?... oui je sais c'est facile. Me revoilà parti dans Diablo 3, après y avoir passé quelques heures sur PC, l'année passée, juste le temps pour une chasseuse de démons de vaincre l'ennemi juré une première fois. Etant donné la richesse du jeu, pas d'hésitation pour ajouter cette version console à ma collection, je sais que mon aventure sera différente et c'est là toute la force de ce jeu. Merci donc à Mokuren, ma douce barbare, pour ce joli cadeau.

Pour ceux qui seraient passé à côté de cette merveille, pour ceux qui n'osaient pas le faire tourner sur leur vieil Amiga, pour ceux qui vouent une passion au loot, pour ceux qui n'ont rien contre l'exploration et la fouille minutieuse de souches, de tombes, de caves, de bibliothèques, de pyramide, de donjons, de prisons,... pour ceux qui aiment les interfaces soignées et débordantes d'objets multiples et variés, pour ceux qui aiment hésiter 20 min sur les compétences à choisir avant de poutrer un boss, pour ceux qui aiment mon chien (bon, là, faut connaître le blaze du cador), pour ceux qui veulent goûter ce jeu, affalés dans leur canapé... pour tous ceux là, Diablo 3 version salon est une réussite. Les nouveautés sont finement choisies (les infos loot, par exemple) et les absents sont pardonnés (on passera moins de temps à l'AH et plus de temps sur le ring). La prise en main du jeu est enfantine et la création aléatoire des donjons visités semble aussi efficace que sur une bécane. Sans parler de l'ambiance et de la mise en scène. On reste dans le "une porte, un monstre, un trésor", mais qu'est-ce que c'est bon...

Bref, ces premières heures m'ont scotchées et même si j'entends déjà les puristes dire que la version PC est bien meilleure (blablabla), pourquoi bouder un plaisir offert par Blizzard, après tout? Les créateurs de World of Warcraft et autre Starcraft ont frappé fort et rattrapent haut la main les précédents essais de hack'n'slash  sur consoles (Sacred 2, Dungeon Siege III, par exemple). Toki conseille à 100% et attend avec impatience la prochaine session qui sera sans doute en coop (tout sur le même écran, sans connexion requise, avec butin partagé et des heures de balade en crypte hantée...)

Bon jeu!

Jeu savouré sur XBOX360 (disponible sur PC, Mac, PS3 et bientôt sur PS4 et XBOXOne)

Temps de jeu
457h