30 mai 2015 - 13:10

The Witcher 3 - Wild Hunt (PS4) : ce n'est PAS un chef d'oeuvre

Le titre du billet est clair. Tout a été dit à propos de The Witcher 3 donc je serai assez bref. Les images prises durant mes 12 premières heures de jeu sont parlantes. Je vous laisse apprécier l'horrible veste, la végétation géométrique, les champignons lisses du temps de la PS2 ou encore la marelle aérienne du jeune garçon... Non, The Witcher 3 n'est pas un chef d'oeuvre, loin de là.

Alors, oui c'est un bon RPG, vaste (du peu que j'ai pu voir), riche, avec un artisanat complexe, des discussions soignées et un univers cohérent. Mais, il ne mérite pas, à mon humble avis, l'incroyable unanimité de la critique. Si vous regardez soigneusement les graphismes et que vous les comparez à ce que peut offrir la PS4 avec Dragon Age Inquisition, Bloodborne ou, dans un autre style de jeu, The Order : 1886, on est forcément très déçu par l'apparence générale de l'univers de Geralt. Si on y ajoute une technique de combat pataude, lourde et peu réactive, un verrouillage de cible inconstant, un amoncellement inutile d'items non classables, vous obtenez une liste bien trop longue de défauts pour qualifier ce jeu de chef d'oeuvre comme vous le verrez un peu partout.

Cela ne m'empêchera pas d'y jouer mais je souhaitais en tant que joueur partager un avis un peu à contre-courant pour que vous sachiez où vous mettez les pieds. A moins d'être fan absolu du Loup Blanc, de Wyzima et des jolies femmes numérisées, tournez vous plutôt vers Bloodborne qui, lui, est un véritbale chef d'oeuvre de la PS4. Bon jeu!

Vous aimerez aussi

Of Orcs and Men title
Lords of The Fallen (PS4)