Open-world

No Man's Sky (PS4) : vers l'infini et au-delà...

Après 10 jours de voyage interstellaire (album photo ci-dessous), je me suis rapproché du centre de l'univers! Plus que 175 000 années-lumière... En partant de 178 000 années-lumière, j'ai quand même parcouru 3000 années-lumière, pardon, ce n'est pas rien. Pas moins de 18 systèmes stellaires et une bonne trentaine de planètes visitées (30h de jeu). Environ 6 à 8 espèces animales détectées à chaque fois, on arrive déjà à environ 200 espèces de faune cosmique. Sans compter les espèces végétales, sur terre et sous l'eau...

No Man's Sky (PS4) : "la scotche"...

No Man's Sky PS4

Quand j'étais petit garçon, je feuilletais les livres d'astronomie, émerveillé par les géantes gazeuses et les nébuleuses... Puis on m'a détecté une vilaine myopie qui a mis fin à mes rêves d'astronaute. Heureusement, No Man's Sky m'offre une petite revanche sur mes yeux récalcitrants. Grâce à lui, je peux explorer l'univers! Bon, ce n'est pas le nôtre, ok. Mais quel plaisir de parcourir ces systèmes et d'arpenter ces planètes, parfois glacées, radioactives, toxiques ou brûlantes!

No Man's Sky (PC/PS4) : l'open world...euh l'open space!

A l'E3, il y avait aussi çà. Un jeu concept hors normes. Un jeu d'exploration spatiale, où chaque point lumineux est une étoile autour de laquelle tournent plusieurs planètes que vous pouvez visiter, explorer, étudier, miner, etc. Le tout dans une galaxie gigantesque. Le but semble être d'atteindre le centre de la galaxie en améliorant son petit aéronef. Pas de date de sortie pour le moment mais une réelle attente en voyant cette démo. Chaque planète sera unique et vous pourrez même les nommer avec le nom de votre chaton préféré, par exemple... Assez bluffant, je dois dire.

The Elder Scrolls Online : Tamriel Unlimited (PS4), le retour du galopin.

The Elder Scrolls Online : Tamriel Unlimited (PS4)

En ces temps troublés où les joueurs de RPG luttent chacun pour défendre leurs poulains, sorceleur d'un côté, chasseur de l'autre, il est peut-être intéressant de se pencher sur The Elder Scrolls Online : Tamriel Unlimited, la version MMORPG de la série à succès qui nous a offert Skyrim, Oblivion ou Morrowind, pour les plus récents. Vous allez très vite le constater sur les quelques screenshots ci-dessous, les graphismes sont bons mais les textures sont souvent lisses et datées.

The Witcher 3 - Wild Hunt (PS4) : ce n'est PAS un chef d'oeuvre

The Witcher 3 Wild Hunt (PS4)

Le titre du billet est clair. Tout a été dit à propos de The Witcher 3 donc je serai assez bref. Les images prises durant mes 12 premières heures de jeu sont parlantes. Je vous laisse apprécier l'horrible veste, la végétation géométrique, les champignons lisses du temps de la PS2 ou encore la marelle aérienne du jeune garçon... Non, The Witcher 3 n'est pas un chef d'oeuvre, loin de là.

Pages