Fantasy

The Elder Scrolls Online : Tamriel Unlimited (PS4), le retour du galopin.

The Elder Scrolls Online : Tamriel Unlimited (PS4)

En ces temps troublés où les joueurs de RPG luttent chacun pour défendre leurs poulains, sorceleur d'un côté, chasseur de l'autre, il est peut-être intéressant de se pencher sur The Elder Scrolls Online : Tamriel Unlimited, la version MMORPG de la série à succès qui nous a offert Skyrim, Oblivion ou Morrowind, pour les plus récents. Vous allez très vite le constater sur les quelques screenshots ci-dessous, les graphismes sont bons mais les textures sont souvent lisses et datées.

The Witcher 3 - Wild Hunt (PS4) : ce n'est PAS un chef d'oeuvre

The Witcher 3 Wild Hunt (PS4)

Le titre du billet est clair. Tout a été dit à propos de The Witcher 3 donc je serai assez bref. Les images prises durant mes 12 premières heures de jeu sont parlantes. Je vous laisse apprécier l'horrible veste, la végétation géométrique, les champignons lisses du temps de la PS2 ou encore la marelle aérienne du jeune garçon... Non, The Witcher 3 n'est pas un chef d'oeuvre, loin de là.

Premières impressions : Blood Souls... euh pardon Bloodborne

Bloodborne PS4

Dès les premières minutes de Bloodborne, il est évident que nous sommes dans un jeu de la série "Souls". Tout y est : les âmes simplement renommées échos de sang, les menus et cette police gothique si particulière, le gameplay à base d'ambidextrie et d'objets rapides, et bien entendu la difficulté frustrante et paradoxalement addictive. Donc, la délicieuse recette semble identique avec un enrobage différent et pourtant çà fonctionne. Sans doute grâce à une réalisation technique irréprochable, tant dans les graphismes que dans l'animation qui a franchement gagné en fluidité.

Verdict : La Terre du Milieu, L'ombre du Mordor (PS4)

La Terre du Milieu - L'Ombre du Mordor Verdict Finaltoki (PS4)

J'ai croisé maints Rôdeurs dans mon existence de Hobbit. Mais aucun n'égalait Talion. Accompagné d'un Elfe vaporeux et mystérieux, il n'a vécu que pour retrouver sa famille, sa femme et son fils. Lorsque la Main Noire de Sauron fit irruption dans sa vie, seul le goût tenace de la vengeance motiva ses actes. C'est alors qu'il parcourut les régions environnant la Porte Noire, décimant les rangs de l'armée de Sauron, décapitant des Uruks comme nous engloutissons des petits pains chauds durant l'encas de l'avant-souper.

Pages