14 juin 2013 - 20:56

Premières impressions : The Last of Us, les joies du spore

Ah, enfin la pépite de l'année dans mes petites mains fébriles et moites. The Last of Us est le dernier bébé de Naughty Dog, créateur de la série Uncharted. Un jeu à la troisième personne qui semble mettre la narration en avant et jouer avec les nerfs du pauvre gamer, encastré dans son canapé. Un remplaçant pour le mythique Resident Evil? Nous verrons cela au verdict. Dès les premières minutes de jeu, claque monumentale. Graphiquement, nous nous rapprochons d'un film d'animation. Les détails, les textures, les jeux de lumière, tout est parfait, on s'y croirait. Après le choc des photos, le poids des mots. Grâce à une mise scène rappelant The Walking Dead, l'introduction est à la fois bouleversante, angoissante et hypnotisante. Une leçon pour beaucoup de développeurs vidéoludiques. S'ensuit un didacticiel camouflé qui expose les différentes actions disponibles pour notre héros Joel. Un charisme immédiat, d'ailleurs, pour ce personnage qui devrait marquer l'histoire du jeu. Et bien malgré ce florilège de bonnes impressions, il me reste un sentiment étrange. Après cette première partie haletante, le jeu se love peu à peu dans une torpeur déstabilisante. Le rythme vient aider l'ambiance angoissante mais plombe aussi légèrement la cadence du jeu. Cela devrait changer, j'espère, au fil du jeu. Autre petite anicroche au beau tableau de The Last of Us, l'auto-sauvegarde m'a joué un sale tour en buguant lamentablement. Résultat, j'ai perdu 1 grosse heure de jeu... Bon, admettons. Dernière ombre, et pour certains elle sera sans doute de taille, j'ai complété le jeu à 22% en 2h45. Si la difficulté est stable, faites le calcul, le jeu devrait s'achever assez rapidement. Mais ne restez pas sur une mauvaise impression, ce jeu est absolument incroyable visuellement, servi par un scénario solide, mature et digne du cinéma, comme souvent ces derniers temps pour les jeux vidéo. Vous allez halluciner!... quoi de plus naturel pour une histoire de champignons...

Bon jeu!
Jeu savouré sur PS3, pas le choix, c'est une exclu!

Vous aimerez aussi

Premières impressions : Dying Light (X1)
Resident Evil 7 (demo PS4)