26 mai 2013 - 12:03

Premières impressions Assassin's Creed 3 : le retour de la lame secrète

Dès les premières minutes d'Assassin's Creed 3, nous sommes en terrain connu. C'est le nouvel angle Templiers/Assassins et la mise en avant de la narration jusqu'à la séquence 6 qui vont surprendre. Au coeur de la culture amérindienne, de nombreux atouts jalonnent l'expérience de notre nouvel ami Connor : un nouvel univers fouillé et crédible, les graphismes léchés, les passages enneigés, l'animation létale de Connor, la richesse de la chasse (collets, traque, appât, zones de chasse, défis, etc), la bonne surprise des souterrains (véritable jeu dans le jeu), les séquences navales originales et grisantes (la mission Octavius est une merveille, trop courte malheureusement), l'intégration de jeux de société anciens, l'arrivée du crochetage (finis les dizaines de coffres avec 15 florins, bienvenue les vrais loots!), la gestion du domaine Davenport et son commerce. N'en jetez plus! Et là vous allez me dire, mais c'est un chef d'oeuvre! Et bien, non, il faut bien quelques points négatifs : le moteur physique souffre de ratés plombants, notamment notre fidèle destrier (séquence 7 la chevauchée de minuit, une horreur), les mouvements de Connor sont parfois moins fluides que ceux d'Ezio, les quêtes annexes sont très irrégulières (messagers, frontaliers, encyclopédie), les mails inutiles et les séquences Desmond (le Brésil, quelle perte de temps...), la collecte des pages d'almanachs ou encore le problème récurrent de furtivité, rageant pour un assassin de l'ombre. A 33% du jeu achevés en 20h, je me trouve donc devant un jeu prenant, riche et varié mais souffrant de points noirs qui sapent la qualité globale. Mais ne vous y trompez pas, c'est un jeu agréable et qui vous promet de longues heures de grimpette et de chasse. A ce propos, à l'instar de la mouette du Yamataï, en voie d'extinction dans Tomb Raider, j'ai peur de devoir inscrire le lièvre nord-américain sur la liste des espèces en voie de disparition! Bon jeu!

PS : l'Edition Washington qui comprend tous les DLC est tout à fait abordable financièrement, foncez!

Vous aimerez aussi