15 aoû 2016 - 18:05

No Man's Sky (PS4) : "la scotche"...

Quand j'étais petit garçon, je feuilletais les livres d'astronomie, émerveillé par les géantes gazeuses et les nébuleuses... Puis on m'a détecté une vilaine myopie qui a mis fin à mes rêves d'astronaute. Heureusement, No Man's Sky m'offre une petite revanche sur mes yeux récalcitrants. Grâce à lui, je peux explorer l'univers! Bon, ce n'est pas le nôtre, ok. Mais quel plaisir de parcourir ces systèmes et d'arpenter ces planètes, parfois glacées, radioactives, toxiques ou brûlantes! Ce ne sont pas les couleurs qui manquent dans l'univers d'Hello Games et merci à eux pour ce petit bijou de divertissement. Même si certaines sessions de jeu se ressemblent, il y a tellement de diversité à découvrir qu'on y replonge avec délice à chaque nouvelle planète. Tant pis si le scénario est très diffus, l'histoire c'est vous qui l'écrirez et vous imaginerez votre voyage comme bon vous semble. Quelques petits conseils de départ, économisez bien vos unités pour acheter dès que possible un bon gros vaisseau-cargo, il vous sera indispensable pour trimbaler vos cailloux précieux d'un système à l'autre (vous pouvez dégoter un petit bolide vy'keen à 22 emplacements pour 1 million d'unités, par exemple). Et si vous détectez une capsule de sauvetage, courez-y, vous pourrez ajouter une case d'inventaire à votre précieuse exocombinaison (à chaque capsule!). Quant aux installations de production, elles vous fourniront de précieux plans de production, si, bien sûr, vous parlez couramment l'alien... Je vous laisse regarder ces quelques clichés tirés de mes déambulations spatiales. Quel plaisir de se dire que "quasiment" personne d'autre ne prendra ces photos! Bah oui, avec 18 quintillions de planètes... Bon jeu!

Vous aimerez aussi

Saints Row Third logo