9 nov 2014 - 12:12

Lords of the Fallen (PS4) : en attendant Dragon Age...

Les critiques ne sont pas élogieuses à propos de Lords of the Fallen. Pourtant, mon instinct m'a poussé à l'acquérir. J'ai enfilé ma plus belle armure, agrippé mon bocle, serré mon bâton de moine et pris le chemin de Claves pour débusquer les Rhogars et retrouver mon p'tit pote Kaslo, qui m'a libéré de prison pour éradiquer le mal. Voilà, à peu près, l'image de ce jeu. Pas de prise de tête, vous êtes là pour vous faire plaisir, pour explorer des sites gothiques soignés, pour ramasser du butin, pour voir progresser votre héros, Harkyn, frère caché de Ragnar Lothbrok, pour les amateurs de drakkars... Le scénario est assez diffus après 10h de jeu et de nombreux détails ternissent la copie (caméras, murs invisibles, doublage moyen) mais au final, on y retourne. On veut aller voir plus loin, on veut looter (de Danone) de nouveaux équipements, on veut acquérir de nouveaux sorts (liste pauvre mais effets réussis). On ouvre des coffres, on baisse des interrupteurs, on traverse des portails, on déscelle des runes pour gemmer son armure. Bref, vous l'aurez compris, je me sens bien dans ce jeu. Il n'est pas extraordinaire mais il est temps d'arrêter de croire que nous jouerons à chaque fois à des jeux d'exception. C'est comme si chaque album, chaque film, chaque livre était excellent du début à la fin, à chaque sortie. On excuse plus facilement une ou deux chansons médiocres dans un album et beaucoup moins quelques défauts dans un jeu vidéo. Donc, oui, pour moi Lords of the Fallen vaut le coup, car dès le lendemain de l'achat, on a envie d'y retourner. N'est-ce pas l'essentiel?

Bon jeu!

Vous aimerez aussi